La magistrale leçon de Floria Gueï

La période que nous traversons est d’une incroyable complexité. Pour y faire face, nous devons, chacun à notre niveau, parvenir à nous projeter dans l’avenir et continuer à croire en nos capacités à rebondir, même si nous avons parfois l’impression de faire du sur-place devant notre écran… C’est pourquoi j’avais envie de vous remontrer cette vidéo, que vous connaissez peut-être déjà mais qui mérite d’être revue en ce moment pour se rappeler que la course n’est jamais perdue… 

Lors du championnat d’Europe 2014 à Zurich, Floria Gueï est la dernière à saisir le relais et attaque son sprint avec un retard considérable sur le trio de tête. Personne ne doute un seul instant qu’elle terminera quatrième. Mais dans un ultime et spectaculaire effort, l’athlète parvient non seulement à rattraper le peloton, mais, à la surprise générale, elle remporte l’or ! Interrogée sur son exploit, elle expliquera qu’elle n’avait qu’une seule idée en tête : sabrer le champagne avec sa co-équipière Muriel Hurtis qui mettait fin à sa carrière sportive ce jour-là. Malgré un entrainement intensif et un mental d’athlète, elle aurait pu ne jamais monter sur le podium si elle ne s’était pas accrochée à cette vision jusqu’à la rendre possible…

Aujourd’hui, nous pouvons aussi, chacun à notre niveau, visualiser le film de la reprise et nous le repasser en boucle aussi souvent que nécessaire afin de rester concentré et motivé à chaque instant.

Imaginons l’après-crise, le retour au bureau, les premières réunions en équipe, le prochain séminaire d’entreprise… Visualisons les nouveaux dossiers sur lesquels nous allons travailler, les nouvelles méthodes de travail que nous pourrions mettre en place, les nouveaux projets qui pourraient naître de cette situation… Et puis imaginons aussi nos prochaines vraies vacances, bien méritées, l’énergie que nous aurons pour repartir travailler, le plaisir d’aller déjeuner entre collègues… La projection de l’après-crise nous fera tenir pendant la crise, mais elle nous permettra aussi de rendre ces scénarios possibles plus tard.

Si vous continuez à manager votre équipe à distance, prenez aussi le temps de faire visualiser la reprise à vos collaborateurs pour leur donner envie que les affaires reprennent. Il sera alors plus facile pour chacun de s’accrocher à cette image plutôt que de rester motivé en travaillant seul chez soi quelques heures par jour… Ensemble, visualisons une reprise heureuse pour la rendre possible !

Et vous, quel sera le scénario de reprise que vous aurez fait vivre ?

Virgil Benyayer